Les nouvelles marques de CBD à surveiller dans les mois à venir

Le début de l’année est un moment de réflexion, et pour de nombreuses entreprises, il signale un pivot dans la stratégie.

Pour certaines entreprises, cela signifie une restructuration. Pour d’autres, cela signifie une plongée plus profonde dans les données et les analyses.

Avez-vous vu cela : Comment perdre la graisse du ventre d'une manière rapide et facile - Bodybuilding.com

Pour New Cannabis Business Inc. (NCBBI), cela signifie un changement de direction : Elle s’est éloignée des clubs exploités par leurs propriétaires pour devenir une société de services à l’industrie qui fournit un soutien opérationnel à d’autres entreprises désireuses de fournir un accès au cannabis mais ne disposant pas du capital ou de l’espace nécessaire pour le faire elles-mêmes.

Mais plus que tout, janvier représente une opportunité pour nous en tant qu’industrie et en tant qu’entreprise.

A lire également : Comment rajeunir le visage naturellement avec des méthodes et des produits naturels ?

Le début de l’année est aussi le moment où de nombreuses marques de marijuana se demandent si elles veulent poursuivre leurs activités ou les arrêter jusqu’à ce qu’elles trouvent le succès ailleurs.

A quoi ressemblera la stratégie de pilotage des entreprises dans la nouvelle année ?

Bien que nous ne puissions pas savoir exactement quelle stratégie d’entreprise sera mise en œuvre dans une entreprise avant qu’elle ne soit pleinement mise en œuvre, nous pouvons examiner certaines des tendances du secteur pour avoir une idée générale de la direction que prend l’industrie. Les deux tendances les plus importantes qui détermineront la croissance ou l’échec de chaque entreprise de cannabis sont : la demande de produits et l’approche du gouvernement vis-à-vis du cannabis. La demande de cannabis continue d’augmenter à un rythme rapide.

Selon les données de la dernière étude Cannabis at Work, qui a interrogé plus de 5 000 employés dans une grande variété d’industries, le nombre d’employés qui ont déclaré consommer du cannabis au travail est passé de 2,6 % en 2012 à 3,5 % en 2017. Dans la même étude, il a été constaté que presque personne n’a jamais été licencié pour avoir consommé du cannabis au travail. Pour répondre à cette demande croissante de cannabis, les entreprises investissent dans de nouvelles capacités de production afin d’alimenter la demande croissante.

Selon les prévisions de l’Organisation européenne pour l’étude des drogues, la consommation de cannabis passera d’une estimation de 5,1 % en 2018 à une prévision de 22,9 % en 2021. C’est la demande qui est le moteur de la croissance de l’industrie.

Comment savoir si votre marque est mûre pour le succès ou l’échec ?

Au-delà de la question fondamentale de savoir si une marque a du succès ou non, il existe quatre indicateurs clés qui vous permettront de savoir si une marque est mûre pour le succès ou l’échec. Premièrement, la marque est-elle rentable ? Trop souvent, c’est le premier indicateur mentionné par les médias lorsqu’ils parlent du succès ou de l’échec d’une marque.

Il est important de comprendre la rentabilité d’une marque et le retour sur investissement de l’investissement dans cette marque.

Si les bénéfices sont faibles, ou s’ils sont à court terme et risquent de diminuer avec le temps, alors l’investissement est probablement à court terme et peu susceptible d’apporter un succès à long terme. Deuxièmement, la marque élargit-elle sa base de clientèle ? Si une marque n’est pas rentable et ne l’est pas depuis longtemps, il se peut que la base de clientèle de la marque soit faible au départ. Dans ce cas, la seule raison pour laquelle l’entreprise survit est qu’elle s’adresse à de nouveaux clients. La marque peut très bien servir des clients à faible revenu disponible, mais elle aura du mal à trouver des clients dans les zones aisées où elle n’est pas encore présente. Troisièmement, la marque est-elle nouvelle ? Une marque qui est nouvelle sur le marché est susceptible d’être très rentable. La marque n’a commencé que récemment à vendre ses produits et elle n’a commencé que récemment à élargir sa clientèle. Il est très facile pour une nouvelle entreprise de tomber dans le piège qui consiste à penser que le succès se mesure au nombre de clients que l’on peut acquérir, plutôt qu’au nombre de clients que l’on peut conserver.

Il n’y a jamais de mauvais moment pour développer votre entreprise.

Comme le dit le dicton, « Il n’y a jamais de mauvais moment pour développer votre entreprise ». Que vous soyez une nouvelle entreprise qui cherche à se développer ou un vétéran chevronné qui cherche à étendre son champ d’action, plus tôt vous développerez votre entreprise, mieux ce sera. Lorsqu’il s’agit de faire croître votre entreprise, il existe deux types de croissance qui comptent le plus : l’expansion à court terme et la rénovation à long terme. La croissance à court terme est nécessaire pour éviter l’épuisement et la croissance à long terme est nécessaire pour éviter l’extinction. Il existe de nombreuses façons de développer votre entreprise à court terme. Le moyen le plus simple est de trouver un emplacement où se trouve un concurrent et d’engager une bataille amicale avec lui. Vous pouvez également louer des locaux, acheter de l’équipement ou ouvrir un établissement dans une autre ville. À long terme, le moyen le plus important de faire croître votre entreprise est d’établir une relation avec les clients. Plus il y a de personnes qui achètent vos produits, plus votre marque est appréciée, plus vous avez de clients et plus il est facile de les conserver.

L’art des expériences ponctuelles.

Les expériences de cannabis sont des expériences de production et de vente à petite échelle qui ont pour but de tester le marché et de voir quelle est la réponse. Ces expériences sont le pain et le beurre de l’industrie des études de marché. De nombreuses marques de cannabis réalisent des études de marché à petite échelle dans le but de valider leurs hypothèses et de tirer des enseignements de cette expérience. Ces types d’expériences sont censés être rapides, bon marché et faciles. De nombreuses entreprises prospères mènent une série d’expériences de ce type pour valider leurs hypothèses et tirer des enseignements de l’expérience avant de passer à l’étape suivante.

Conclusion : Le dernier chapitre du livre sur le cannabis et ses perspectives d’avenir.

Dans le dernier chapitre de ce livre, nous revenons sur le premier semestre de l’année, et discutons des principaux points à retenir et des leçons apprises. Nous espérons que ces leçons et nos points à retenir contribueront à informer et à guider le reste de l’année dans l’industrie du cannabis. Le principal enseignement de ce semestre est que le secteur du cannabis est en pleine croissance et que nombre de ces marques ont un avenir.